Berlin

Berlin fut au coeur de l’histoire de l’Europe au 20ème siècle. En mai 1945, l’armée soviétique trouve le bunker d’Hitler et il ne reste alors presque plus rien de l’Allemagne nazie. Lors d’un court voyage à Berlin en 2011, j’ai voulu constater si les murs pouvaient encore nous dire quelque chose sur cette période noire de l’humanité. Les teintes de gris sont un clin d’oeil au passé et à la grisaille du moment. 

Berlin heeft een ceentrale rol gespeeld in de geschiedenis van de twintigste eeuw. In mai 1945, vindt het sowjetiche leger de bunker van Hitler. Er blijft dan bijna niets van de stad en de regime. Tijdens een korte reis naar Berlin in 2011 had ik als doel om architectuur en symbolen die een verband hebben met die zwarte periode te vinden en fotograferen. 

——-

Dans le quartier Mitte / In de Mitte wijk

SONY DSC

Trace de fusillade encore présente.

Schietpartij sporen nog zichtbaar.

——-

Architecture nazie / Nazi-architectuur

SONY DSC       SONY DSC

L’oeuvre architecture construite par les nazis la plus connue est sans doute le stade olympique de Berlin. Dans le coeur de Berlin, on n’y trouve plus grand-chose hormis cet immeuble à un jet de pierre d’un vestige du fameux mur. Des mots qui me viennent à l’esprit: architecture froide, sévère, rationnelle, classique, peu fantaisiste.

Zeker is de olympisch stadion van Berlijn de bekenste architecturale kunstwerk van de nazis. In het centrum van de stad vinden we er niet erg veel van behalve dit gebouw. Het staat naast een nog staande deel van de befaamde muur. Je vindt er geen fantasie met zo’n koude en strenge architectuur.

——-

Bauhaus: « art dégénéré »  / Bauhaus: « entarte kunst »

SONY DSC       SONY DSC

Les nazis avaient leur propre conception de l’art; il devait servir l’idéologie. Si ce n’était pas le cas, on le qualifiait de « dégénéré », comme le Bauhaus. Dans leur délire, ils auraient volontiers rasé Berlin et construit « Germania« , une capitale colossale et intimidante imaginée par Hitler et Albert Speer, l’architecte en chef du régime. Ils ne l’ont pas fait, heureusement. En 1933 les nazis ont fermé la switch sur le Bauhaus (le dernier institut était situé à Berlin, celui que l’on voit sur la photo) mais le style créé, lui, a survécu et a essaimé ailleurs qu’en Allemagne.

De nazi’s hadden hun eigen kunstbeschouwing en die hun ideologie volgde. Hitler en het hoofd architect van de regime, Albert Speer, hebben eens gedacht over Berlin afbreken om « Germania » te bouwen, een imponerende hoofdstad. Het lukte niet, gelukkig. In 1933 werd de laatste Bauhaus school in Berlin (dat we kunnen zien op de foto’s hierboven) gesolten door de nazi’s maar de stijl overleefde buiten Duitsland.

——-

Triptyque: Mémorial de l’Holocauste  / Drieluik: Holocaust-Mahnmal

SONY DSC  SONY DSC  SONY DSC

Description tirée de Wikipédia:  « Le Mémorial de l’holocauste est un monument situé au centre de Berlin (…) perpétuant le souvenir des victimes juives exterminées par les nazis au cours de la Shoah. Le Mémorial a été conçu par l’architecte américain Peter Eisenman et l’ingénieur Buro Happold comme un 19073 mètres carrés couvert de 2711 stèles de béton disposées en maillage.  »

Beschrijving van Wikipedia: « Berlin is een monument ter herdenking van de Jodenvervolging tijdens de Tweede Wereldoorlog. Het bestaat uit 2711 betonblokken variërend in hoogte van 20 cm tot 4,5 meter met een tussenruimte van 95 cm. De Amerikaanse architect Peter Eisenman heeft het monument ontworpen. »

——-

Karl Marx Allee

SONY DSC

Autre conséquence de la guerre: Karl Marx Allee, une artère monumentale dans Berlin-est mise au goût du jour dans les années ’50 par les soviétiques. Autre style sévère, autre horreur architecturale? Vue de la tour Fersehturm.

Ander gevolg van de oorlog: Karl Marx Allee, een monumentale boulevard in Oost-Berlin ingericht in de jaren 50 in de klassieke-sowjetiche stijl. Andere streng stijl, andere gruwel? Gezien vanuit Fersehturm.

——-

Neue synagoge

SONY DSC       ---Kristallnacht-Nov-1938

Malgré tout certains édifices sont restés debout, malgré les bombardements, malgré le feu, les pogroms, les nuits de Crystal…

Sommige gebouwen nog staan ondanks de bombardementen, de vuur, de pogrom’s, de Kristallnacht.

——-

Publicités

Merci pour vos commentaires / bedankt voor uw comentaar

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :